Solène Pelton 

Description du projet :

Jeune élève avocate, Solène Pelton est la présidente de l’association ASLIVE, fondée en 1975, dont l’objet est d’améliorer la vie d’adultes en situation de handicap mental. En effet, s’il existe de nombreuses structures à l’intention des jeunes handicapés mentaux, elles sont beaucoup plus rares en ce qui concerne les adultes. Or, c’est souvent à cet âge-là que les personnes handicapées souffrent le plus de la solitude. Solène Pelton et ASLIVE ont alors pour but d’apporter à leur mesure des solutions à ce problème, en ayant pour maîtres mots le partage, la considération réciproque, et le respect de la dignité de l’autre.

Objectifs :

L’association ASLIVE organise des séjours ludiques, adaptés, et gratuits, à destination des adultes en situation de handicap mental. Au cours de ces séjours, les pensionnaires ont accès tant à une compagnie et à une aide dans leurs temps de vie quotidienne (repas, habillement, toilette, repos), qu’à des activités variées telles que visites culturelles, pratiques sportives adaptées, ou encore activités manuelles, le tout dans une ambiance conviviale dictée par une volonté de cohésion et de « faire ensemble ».

En organisant ces séjours, l’objectif d’ASLIVE est de dépasser la différence, et d’apporter à des personnes que la société cantonne trop souvent à de simples « malades », des moments de joie et de partage, comme à tout être humain.

Moyens :

L’association ASLIVE est exclusivement composée d’animateurs bénévoles, étudiants ou jeunes actifs. Son projet s’inscrit sur une année scolaire à raison de neuf weekends par an, et d’un camp d’été de deux semaines. Les activités prévues pour le camp d’été 2016, sont notamment une journée au Puy du Fou, la visite d’une ferme, la pratique de handi-cheval, et l’apprentissage de la poterie, tout cela en partenariat avec des professionnels qualifiés.

Résultats :

ASLIVE a fêté sa quarantième année en 2015, et est donc une institution pionnière en ce qui concerne l’accompagnement des adultes handicapés mentaux. Des dizaines de pensionnaires ont eu l’opportunité de vivre leur handicap différemment grâce à son action.